stopper la condensation dans une maison

L’humidité dans une pièce ou dans une maison peut se présenter sous forme de condensation. Il s’agit de l’un des problèmes les plus faciles à résoudre et aussi les plus fréquents. Pour stopper donc ce phénomène, voici tout ce qu’il faut savoir.

En quoi consiste le problème de condensation ?

La condensation est un phénomène physique naturel qui fait référence au passage d’un élément gazeux à l’état liquide. La condensation est donc provoquée par le contact entre un air intérieur chargé en vapeur d’eau et une paroi froide. Sur cette dernière, l’air saturé par le vapeur d’eau est transformé en eau. Elle se traduit donc par la présence d’eau ou d’humidité sur l’habitat, mais principalement les fenêtres et les murs. Pour reconnaître ce genre d’humidité, il suffit de passer le doigt sur la surface et vous allez voir qu’il va s’humidifier. Le problème se montre le plus souvent durant l’hiver et l’automne. Actuellement, le problème de condensation est de plus en plus fréquent parce que la plupart des maisons sont bien isolées, plus chauffées, et présente moins d’aération. Ce sont les pièces fortement chargées en vapeur d’eau ainsi que la salle de bain et la cuisine sont les plus touchées par la condensation.

Que faire en cas de condensation ?

Il est possible de combattre le problème de condensation avec des solutions naturelles. Toutefois, si cela ne suffit pas, il faut donc faire appel à un spécialiste traitement humidité. La première chose à faire est donc de ventiler la pièce. Pour renouveler l’air dans une maison, il faut ouvrir les fenêtres au moins 30 minutes par jour. Ensuite, il faut également vérifier s’il y a bien une aération dans toutes les pièces et surtout aux fenêtres. Outre la ventilation, il est aussi important de chauffer une pièce pour stopper la condensation. Pour ce faire, il faut que la température soit constante. Même si vous n’êtes pas chez vous, il faut éviter de couper entièrement le chauffage. La température doit être aux alentours de 20°C. Enfin, il faut également isoler la maison. Les murs les plus froids doivent être traités de manière spécifique. Pour les fenêtres, il faut mettre en place un double vitrage ainsi que des volets extérieurs. Il faut apporter des attentions particulières sur la salle de bain et la cuisine.  Et pour freiner définitivement le problème, la meilleure solution reste de poser une ventilation positive hygrorégulée. L’appareil va régler le taux d’hygrométrie dans la maison. Il faut reconnaître que les déshumidificateurs ainsi que les absorbeurs d’humidité ne sont pas toujours assez pour un logement touché par la condensation.

Ce contenu a été publié dans Maison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *